Actualités

- Le dépulpage selon Véronique

Le dépulpage selon Véronique

Chers Abonnés,

Je suis arrivée il y a un an et l’une de mes missions de l’été 2020 a été le dépulpage. Je vais vous expliquer en quoi consiste cette activité. De juillet à septembre, nous avons reçu des fruits d’arbres et arbustes (argousiers, nerpruns, charmes, fusains, sorbiers…). L’objectifs de cette mission était de récupérer les graines et pépins contenu dans le fruit. Nous avons pour ce faire des tréteaux et des tamis de différentes tailles de quadrillage. On laisse tremper la plupart des fruits une nuit et le lendemain on dépose sur la grille et on les écrase avec un pilon de bois. Au bout d’un petit moment on arrose pour dégager la pulpe déjà détachée. Et on recommence l’opération jusqu’à ce que la graine ou le pépin soit bien dépulpé. Après, il ne restait plus qu’à les faire sécher sur des claies (des plaques de séchage à treillis très fin permettant à l’eau de s’égoutter). Une fois séchés, nous mettons les graines dans un sachet, jusqu’à ce que le fournisseur vienne les récupérer. Leur voyage continue chez un pépiniériste qui les sèmera pour faire des arbustes qui seront à leur tour plantés en fonction des besoins et envies.

Véronique, jardinière