Actualités

- Les adventices nous envahissent

Les adventices nous envahissent

Elles s’appellent chénopode, amarantes, laiteron maraîcher, liseron, chardon, rumex ou encre panic. Elles ont la particularité de pousser là où elles n’ont pas été invitées, qui donc sème la panique parmi nos légumes ? Nous utilisons toutes les techniques bio, nous soignons nos rotations, nous faisons des faux semis, nous faisons appel au désherbage thermique, nous avons une herse étrille et utilisons intensivement les bineuses, mais, malgré tout cela, il faut une intervention manuelle pour déloger les indésirables insidieusement placées en des endroits impossibles.

A quatre pattes, à suivre d’interminables lignes, armés de couteaux notre armée de jardiniers délogent ces plantes impies, avec comme seule ombre celle que prodigue le cotylédon des carottes ou la pointe du couteau. Pour que cette ingrate tâche soit répartie le plus justement entre tous et pour que la réalisation soit le plus rapide possible nous organisons des actions collectives le jeudi matin, c’est la demi-journée où en principe tous les salariés sont présents.

Les courbatures et douleurs lombaires sont le prix à payer pour pouvoir espérer récolter de quoi remplir nos paniers. Et le soir, en nous endormant, nous rêvons tous d’une bonne fée qui viendrait se pencher sur nos parcelles en faisant disparaitre ces herbes retorses d’un coup de binette magique.