Actualités

- Présentation d’Héloïse

Présentation d’Héloïse

Je m’appelle Héloïse et je travaille aux Jardins du Giessen depuis début juillet. Une des premières tâches que j’ai eues à faire en arrivant et pendant plusieurs semaines a été le tuteurage (ou palissage) des tomates. Les jardiniers qui récoltent se demandent souvent ce que peut bien faire cette équipe de palissage, tout ce temps, cachée entre les tomates. Alors, en quoi consiste le tuteurage ? Nous prenons soin des pieds de tomates pour qu’ils produisent de beaux fruits. Le secret, c’est de les faire valser. Quand vous arrivez devant votre partenaire – le plant de tomate –, en général sa tête est inclinée, comme pour vous inviter à danser. Votre rôle, en tant que son cavalier, est de jauger en quelques coups d’œil de quelle manière vous pouvez faire danser cette nouvelle partenaire. Chaque cavalière est unique, avec ses propres fleurs et fruits à manier avec précaution, ses feuilles et ses gourmands (les rejets qui poussent à même la tige), mais aussi ses petites blessures, fragilités et ses aspects parfois étranges ou biscornus. Il faut donc prendre tout cela en compte quand vous prenez votre partenaire dans les bras, car cette tomate dansera mieux si vous la respectez dans son unicité. Gardez les épaules souples et faites-la tourner avec grâce autour du tuteur, en lui permettant de glisser ses branches pour la mettre à l’aise. Attention, si votre danseuse perd la tête dans un « crac » caractéristique, il faudra modérer votre entrain la prochaine fois ! Si vous avez bien dansé, le plant de tomate est désormais redressé et vous en remerciera sous peu par de beaux fruits !                                                                 Héloïse, jardinière-danseuse